Actualités

Le sport pour une diversité assumée !

2Capture_UFOLEP_-_GAY_GAMES.JPG

L’Ufolep est partenaire des Gay-Games, un évènement festif et ouvert à tous qui aura lieu à Paris et en Ile-de-France du 4 au 12 aout prochain. L’Ufolep organise les compétitions de pétanque, des activités cyclistes et prend en charge la démarche de responsabilité environnementale de la manifestation. Une implication éthique en adéquation avec sa vision politique du sport pour tous, source de tolérance, de cohésion sociale et d’engagement. Arnaud Jean, président de l’Ufolep nous en dit plus.

Que sont les Gay-Games ?

Les Gay-Games sont un festival international de 10 jours pendant lesquels se succèderont 150 compétitions dans 36 disciplines sportives, des évènements culturels (ballets, festival de cinéma, cafés philosophiques, chorales) et des moments festifs. Crées en 1982 à San Francisco par Tom Waddell, les Gay-Games sont aujourd’hui le plus grand événement sportif, culturel et festif ouvert à toutes et à tous, sans distinction d’âge, d’identité sexuelle, d’origine ethnique ou encore d’état de santé. Organisés tous les 4 ans, ils ont été imaginés dans un double objectif : dénoncer les discriminations dans le monde du sport et faire vivre le rêve olympique à un large public.

Comment s’est faite la connexion entre l’Ufolep et l’évènement les Gay-Games ?

L'Ufolep s’est logiquement s'inscrite dans la démarche des Gay-Games, car c’est un évènement éminemment symbolique de la lutte contre les discriminations. Cela fait écho à ses valeurs et représente une étape clé dans sa stratégie pour un projet sportif inclusif en direction des publics fragilisés ou stigmatisés. Manuel Picaud (co-président des Gay-Games) et Philippe Machu (ancien président de l’Ufolep) ont signé une convention de partenariat en avril 2017.

Quel a été le travail préparatoire à cette échéance ?

Il y a d’abord eu des contacts au niveau national pour la coordination générale de l’événement mais aussi par activités pour organiser les épreuves. A travers des rencontres, des réunions de travail, l’Ufolep s’est engagée sur différents aspects organisationnels pour la manifestation que sont :

-       l’organisation de formation sur la lutte contre les discriminations LGBT (lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres) dans le sport,

-       la prise en compte du développement durable dans la conception et la mise en œuvre éco-citoyenne des manifestations sportives via la « charte des 15 engagements » signée avec le Ministère des Sports et WWF,

-       la mobilisation de son réseau d'associations et de bénévoles pour participer à l'évènement.

Ce travail a été mené par l’équipe technique nationale Ufolep avec l’aide de bénévoles et jeunes en service civique issus du programme Volontaires Tout Terrain porté par l’Ufolep et la Ligue de l’enseignement.

Que va-t-il se passer pendant l’évènement des Gay-Games pour l’Ufolep ?

L’Ufolep organisera les épreuves cyclistes et les épreuves de pétanque. Pour ce faire elle s’appuie sur le comité Ufolep des Yvelines, la commission nationale sportive pétanque et l’association les Dérailleurs, en lien avec la direction des sports des Gay-Games.

Les épreuves cyclistes VTT se dérouleront à Versailles et les épreuves route et contre la montre sur le circuit automobile Jean-Pierre Beltoise à Trappes. Les arènes de Lutèce à Paris accueilleront, quant à elles, les épreuves de pétanque. L’Ufolep animera également sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris le "Village des Gay-Games", où seront présentes des associations œuvrant dans les domaines notamment de l’environnement et de la santé. Des conférences complèteront le programme avec pour thèmes le sport comme outil de lutte contre les discriminations, le sport source de bien-être et de santé et le sport comme levier d’accessibilité.

Que représente la diversité dans la vision de l’Ufolep ?

La diversité à l’Ufolep, c’est sa palette de publics, riche de toutes les nuances de la société actuelle, inscrite dans des territoires hétérogènes. Les adhérents de l’Ufolep viennent pratiquer leurs activités sportives pour la manière dont elles sont proposées, adaptées à leur niveau, à leurs objectifs et pour ce qu’elles véhiculent. Il y a mixité avec d’autres publics jugés plus fragiles ou dans des situations d’inégalités tels que les femmes, les jeunes, les publics issus des quartiers prioritaires, les publics en réinsertion professionnelle ou sociale, les publics catégorisés selon leur orientation sexuelle….

Ces publics identifiés bénéficient des actions menées par l’Ufolep en réponse aux attentes des pouvoirs publics. Par cet évènement l’Ufolep réaffirme sa vision pour une société plus juste et plus équitable. Son engagement se poursuit pour lutter contre les discriminations et promouvoir une vision du sport fraternelle. L’Ufolep et les Gay-Games partagent les mêmes valeurs de tolérance et la même approche d’un sport convivial, accessible et ouvert à tous les publics. S’associer à cet évènement c’est accélérer les changements de mentalités dans la société et au sein du réseau Ufolep. C’est pourquoi 18 propositions seront annoncées au terme de l’évènement pour progresser ensemble.

 


A lire également le dossier spécial de notre revue fédérale En Jeu sur la diversité
enveloppe Partager sur : partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Scoopeo partager sur Digg partager sur Google partager sur Yahoo!

Afficher toute la rubrique

L'actufolep
UFOLEP_FB_NIVEAU_2_b_seul.jpg
L’association Ex-Aequo coorganise samedi 22 septembre avec la mairie d’Osny une journée multisport à l’occasion de la Fête du sport initiée par le ministre des Sports Cette manifestation vise à sen...
+ d'infos